La Vierge à l’enfant

 

MUSÉE DES BEAUX-ARTS

La Vierge à l'enfant 

Présenté par : Julien Foucart, conservateur du Musée des Beaux-Arts

Natif de Tournai, Rogier Van der Weyden, fut l’un des artistes les plus influents de son temps. Connu pour avoir apporté dans l’art de la fin du Moyen-âge un climat émotionnel au sein de scènes religieuses, Van der Weyden cherche, avec une grande perfection technique dans le rendu des détails et des matières, à humaniser ses sujets.
Dans ce tableau de dévotion, la nature divine des personnages est bien figurée à travers  les rayons dorés qui nimbent, à la manière d’une auréole, les personnages. Mais faisant le choix de représenter l’allaitement de l’enfant Jésus dans un geste empreint de naturel et de tendresse, le peintre tournaisien  souligne surtout le rôle de la Vierge en tant que mère. L’union entre la mère et son bébé est par ailleurs signifiée par la blancheur de deux étoffes : le voile transparent de la Vierge qui passe par-dessus son sein découvert et le linge dans lequel elle porte l’enfant. 

Rogier van der Weyden - Johannes Wierix, 1572

Derrière cette œuvre se cache aussi une captivante histoire. Elle est en effet passée au début du XXe siècle entre les mains du célèbre restaurateur et faussaire de génie Jef Van der Veken. Frappé d’une sorte de fascination pour les primitifs flamands, ce dernier effectuera une restauration abusive du panneau ; allant même jusqu’à imiter de fausses craquelures de vieillissement de la matière picturale. L’œuvre  fut ensuite vendue au maréchal nazi Hermann Goering en 1941. Retrouvée par les troupes alliées à Berchtesgaden (Allemagne), elle a été restituée à l’État belge en 1946 et mise en dépôt à Tournai en 1951, sous forme de dommage de guerre. Lien vers le second panneau du diptyque conservé dans les collections de l’Art Institute de Chicago

Plus d'infos sur le Musée des Beaux-Arts de Tournai

Ce contenu vous a-t-il plu ?

Merci d’avoir cliqué !

12 utilisateurs ont aimé ce contenu Cliquez sur le cœur pour aimer ce contenu