L’Helkiase

 

HOPITAL NOTRE-DAME A LA ROSE 

L’Helkiase

Présenté par : Marc Vuidar, adjoint à la direction - Source : Camille Holvoet, historienne

 

S’il y a bien un médicament qui doit être mis en avant à l’Hôpital Notre-Dame à la Rose, c’est l'Helkiase. Cet onguent a été mis au point par la sœur supérieure Marie-Rose Carouy en 1897 et était très efficace contre les maladies de la peau : ulcères, brûlures, eczéma, caries des os, dartres, anthrax, érésipèle… En fait, sœur Marie-Rose Carouy va attribuer la découverte de l’Helkiase à une apparition du Sacré-Cœur. Une sorte de médicament-miracle ! 

 

 

Ce remède avait une action antiseptique et cicatrisante ; il connut un très large succès jusque dans les années 40. Son efficacité était reconnue non seulement chez nous mais également dans les pays les plus lointains (Congo belge, Indes anglaises, Japon, Russie, Océanie…). Il suffit de parcourir quelques-uns des nombreux remerciements envoyés à la Communauté de l'Hôpital et attestant d'une guérison complète.

Pour faire connaître et vendre son médicament, Sœur Marie-Rose Carouy a fait preuve d'un sens du marketing particulièrement développé, pour l'époque (participation à des expositions internationales, encarts publicitaires dans les journaux, édition de cartes postales, calendriers, médailles, panneaux-réclame…).

Ce médicament fut retiré de la vente dès les années 40 sans doute à cause des effets secondaires néfastes liés à la présence de bichlorure de mercure, puissant antiseptique mais potentiellement dangereux pour la santé.

Dernière petite information sur l’origine de ce nom assez étonnant « Helkiase » ?  En fait il vient du grec et signifie littéralement  ‘Ulcère’ et ‘Guérison’. A la terrasse du musée, nos visiteurs peuvent se souvenir de l’histoire extraordinaire de ce remède autour d’une bière, évidemment appelée « Helkiase » mais, rassurez-vous, exempte de tout bichlorure de mercure !

Plus d'infos sur l'Hôpital Notre-Dame à la Rose

Ce contenu vous a-t-il plu ?

Merci d’avoir cliqué !

43 utilisateurs ont aimé ce contenu Cliquez sur le cœur pour aimer ce contenu